Immobilier - Cote d'Azur


save this search view saved searches new email alert My Favorites

Après une période de net recul général dans les transactions immobilières, l'année 2011 a connu une virée significative, avec un bond positif de 56% par rapport à l'année 2010, dans la mise en vente de logements neufs, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ce sont les régions de Nice et de Menton qui ont le plus profité de cette surprenante hausse des ventes, en partie justifiée par des ventes effectuées pour des bailleurs sociaux. L'année 2011 a, en revanche, connu une légère baisse dans les déclarations de ventes de biens anciens

La baisse des volumes de transaction est en partie due au recul de la clientèle étrangère, grande amatrice de la Cote d'Azur. Toutefois, il est important de préciser que si les prix reculent, ils ne sont pas en chute libre. La Cote d'Azur reste en effet l'une des régions les plus chères de France, avec Paris et sa région. Aujourd'hui, le prix moyen au mètre carré pour la région Provence-Alpes- Côte d'Azur est en moyenne de 3337 Euros, le prix au mètre carré bas étant de 1722 Euros et le prix au mètre carré haut se situant à 6513 Euros. Les prix sont justifiés par les atouts de la Cote d'Azur, avec notamment un littoral d'une quarantaine de kilomètres, une ouverture sur l'Europe du Sud, une région splendide et ensoleillée et le dynamisme de Sophia-Antipolis, qui garantit une grande partie de l'emploi sur la région

Si l'on constate une baisse dans l'immobilier traditionnel sur la Cote d'Azur, il n'en va pas de même pour l'immobilier de luxe, qui lui ne connaît pas la crise. En effet, les transactions dans l'immobilier de luxe continuent de flamber, les biens d'exception étant toujours extrêmement convoités. Certains quartiers, comme la Croisette, à Cannes ou le Cap d'Antibes restent ainsi prospères au niveau de l'immobilier.